Plantation des fèves des courgettes et courges de papa

Une journée bien chargée

Artichauts

Le rang de 12 m allant accueillir les 11 plants d’artichauts est prêt
Les artichauts quand à eux, se portent plutôt bien.
Sur les 15 pieds que j’avais prévu, je n’en ai que 11 de levés.
Les plus beau font déjà 6 cm et sont toujours en godets.

Courgettes, Courge Galeuse d’ézine

Un rang de 12 m a également été préparé afin de planter le jour même les plants de papa.

  • Courgette
  • Courge Galeuse d’ézine
  • etc..

Les fèves

Le rang de fève est également prêt !
Bêcher, puis passé à la griffe afin de casser les mottes, puis passé au rateau pour encore casser les petites mottes de terre…

Ah ce rang de fêve aura donné du travail !

Les fèves (76 pieds) logiquement se plantent directement en terre… eh bien celles-ci ont été semées en terrine, puis levées en appartement bien au chaud car le rang n’était pas prêt. 😉
Il m’était difficile de faire autrement avec 1 mois de retard pour le semis.

Une fois le rang prêt :

  • J’ai fait un sillon à la serfouette de 5 cm de profondeur.
  • J’ai saupoudré un peu de fumier BIO « Nature et Progrès »
  • Passé le piardon pour mélanger le fumier à la terre afin que les racines ne soit pas directement au contact du fumier.
  • Refait le sillon à la serfouette
  • Arrosé le fond du sillon.
  • Répartis les « plants » de fêve tous les 10 cm environ en prenant soin de pas casser les racines.
  • Les racines étaient pleines de terreau à semi, j’ai complété avec celui qui restait dans les terrines en le répartissant dans le sillon .
  • Refermer le sillon en buttant un peu les pieds de fêves.
  • Puis un arrosage léger.

Maintenant que les p’tites fèves sont en terre, il n’y a plus qu’à attendre et voir le résultat mais le temps ne s’y prête pas trop.
En effet, les températures ont chûtées, le vent est relativement fort et en plus il y a peu de pluie.

Allez oh les cœurs, soyons optimiste 😉

Blettes

Ma mère à plantée 6 pieds de blette.
Ils sont positionnés dans le prolongement du rang des artichauts.

Le soir en rentrant

Céleri côte

Puisque la motivation bat son plein, je décide de préparer les semis en godet du céleri côte.
Les graines que j’ai sélectionné sont des graines de « Céleris côte géant dorés ».

J’étais surpris par la taille des graines qui sont incroyablement minuscules.
Après une journée de travail comme celle-ci et le temps passé à préparer les 45 godets, il m’est difficile de faire en sorte de mettre une graine par godet.
Les graines sont tellement petites que l’ont a vite fait de mettre 5, 10 graines et plus.

Je ne vous dit pas si les graines prennent toutes 😉 45 godets x 5 graines = 225 plants (J’ai peut-être vu grand) 😉
Allez il est maintenant 1:00 du matin et il est grand temps de se coucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *