Carte du ciel: septembre 2019 | Les jardins de Laurent du vieux fermier

L'équinoxe d'automne est à nos portes! Recherchez des vues magnifiques sur les étoiles à l'automne. Voici des informations d’affichage et notre brochure imprimable gratuite. Carte du ciel de septembre pour vous aider à naviguer facilement.

Il suffit de cliquer ici ou sur l'image ci-dessous pour ouvrir la carte imprimable, puis amener dehors!

L'équinoxe d'automne

L’automne débute officiellement le lundi 23 septembre. Pour les astronomes, c’est la Équinoxe d'automne, quand le soleil traverse l’équateur céleste. Pour le reste d'entre nous, cela marque la date à laquelle les heures de jour et d'obscurité sont approximativement égales.

Tout est en descente après ça! Les jours raccourcissent encore et les nuits s'allongent encore pendant les trois prochains mois, jusqu'à la fin décembre, lorsque la tendance s'inverse et que les nuits commencent enfin à raccourcir. En savoir plus sur l'équinoxe d'automne ici.

Septembre est le moment idéal pour observer les étoiles. Dans l'hémisphère nord, le pire de la chaleur estivale a disparu. C’est le genre de temps qui vous encourage à vous attarder sous les étoiles et à vous promener dans le ciel.

Nombreux astérismes de l’automne

Le 23 septembre, dans Equinox Night, en regardant est-sud-est, vous ne verrez pas beaucoup d’étoiles brillantes. Néanmoins, il y aura beaucoup d’astérismes distinctifs (motifs en étoile non officiels), y compris le Grande Place de Pégase, le cheval ailé. La Grande Place renferme une zone du ciel où peu d'étoiles sont visibles à l'œil nu, ce qui rend son intérieur presque vide. Pegasus est à l'envers de notre point de vue, mais vous pouvez facilement retracer son cou et sa tête gracieux, qui se termine par l'étoile Enif (“Le nez” en arabe). Les pattes avant du cheval ailé sont également faciles à repérer.

Juste à côté du nez est un petit motif de quatre étoiles représentant Equuleus, le poulain, un proche parent de Pegasus. Au-dessus d'Equuleus est une autre petite constellation, Delphinus, le dauphin. Bien que constituant l'une des plus petites constellations, les cinq étoiles de Delphinus sont reconnues comme des dauphins sautants depuis des milliers d'années.

Au-dessous de la grande place se trouve la constellation Poissons, représentant une paire de poissons attachés ensemble à leur queue. L'astérisme à cinq côtés du diadème comprend la tête du poisson de droite et le Vé marque l'endroit où les deux poissons sont joints. L'étoile Alrescha ("Le cordon") relie le couple de poissons pour toujours.

Un troisième poisson nage à proximité sous la forme de Piscis Austrinus, le poisson du sud. La seule étoile brillante sur la carte de ce mois-ci se trouve à Piscis Austrinus. Ses Fomalhaut, un mot arabe qui se traduit par «la bouche du poisson».

À gauche de la Grande Place, vous trouverez la grande forme en W de Cassiopée, la reine. Dans la mythologie, Cassiopée est l'épouse de Céphée, le roi d'Ethiopie, dont une partie est visible en haut de notre carte.

Enfin, la partie inférieure gauche de notre carte présente un défi pour observer les étoiles, si vous en êtes capable, dans la constellation. Persée, le héros, qui a déjà sauvé Andromède d’un monstre marin.

Pour nos besoins, Perseus abrite une étoile la plus incroyable, Algol, l'étoile démon. Algol est la plupart du temps un peu plus faible que l'étoile proche Mirfak. Mais tous les 2,86 jours, Algol diminue considérablement, si bien que vous pouvez facilement le constater à mesure que l’affaiblissement diminue.

Voici quelques occasions de voir Algol à son apogée ce mois-ci (toutes en heure de l'Est):

Le 4 septembre à 5 h 17
7 septembre @ 02h05
Le 9 septembre à 10h54
Le 27 septembre à 03h46
30 septembre à 00h34

La gradation et le ré-éclaircissement prennent plusieurs heures. Recherchez donc Algol 2 à 3 heures avant l’heure indiquée et comparez sa luminosité à celle des étoiles proches. Revenez ensuite au moment de la luminosité minimale et notez la quantité d’Algol atténuée. C’est assez extraordinaire!

Carte du ciel de septembre 2019

Cliquez ici ou sur la carte ci-dessous pour agrandir (PDF).

Carte du ciel produite avec le Skymap Pro de Chris Marriott

Remarque: Comment lire la carte du ciel

Notre carte du ciel ne montre pas tout le ciel, ce qui serait presque impossible. Au lieu de cela, la carte mensuelle se concentre sur une région du ciel où quelque chose d’intéressant se passe ce mois-ci. La légende sur la carte vous indique toujours la direction à prendre, en fonction de l'affichage de minuit. Par exemple, si la légende de la carte indique «En regardant vers le sud-est», vous devez faire face au sud-est lorsque vous utilisez la carte.

La carte est précise pour tout lieu situé à une latitude dite «mi-nord». Cela inclut n'importe où dans les 48 États américains, le sud du Canada, l’Europe centrale et méridionale, l’Asie centrale et le Japon. Si vous vous trouvez sensiblement au nord de ces zones, les objets de notre carte apparaîtront plus bas dans votre ciel et certains objets proches de l'horizon ne seront pas du tout visibles. Si vous êtes sensiblement au sud de ces zones, tout sur notre carte apparaîtra plus haut dans votre ciel.

Les éléments marqués en vert sur la carte du ciel sont appelés astérismes. Ce sont des modèles d'étoiles distinctifs qui se trouvent dans les constellations. Lorsque vous vous repérez sous les étoiles, il est souvent plus facile de repérer un astérisme et de l’utiliser comme guide pour trouver la constellation parent.

Les chiffres le long de la courbe blanche «Votre horizon» au bas de la carte sont des points cardinaux, en degrés. En tournant la tête d'un côté à l'autre, vous regarderez dans la direction du compas indiquée par ces chiffres. La ligne d'horizon est incurvée afin de préserver la géométrie des objets dans le ciel. Si nous alignions la ligne d'horizon, la géométrie des objets dans le ciel serait déformée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *