Les français veulent manger Bio !

A la demande des parents soucieux de la santé de leurs enfants et depuis que l’agro-alimentaire industrielle a prouvé son inefficacité dans le domaine de l’alimentation, les cantines scolaires se mettent au bio.

Certains collèges ont opté pour que leurs élèves puissent aussi avoir des repas bios. Une enquête auprès des familles démontre que les parents sont prêts à mettre un peu plus cher dans un repas si celui-ci propose des aliments bios! C’est incroyable car ils sont en mesure d’affirmer qu’ils peuvent payer 10% de plus si la cantine ou le réfectoire passe en alimentation bio.

Il est certain que la santé de nos enfants n’a pas de prix lorsque l’on sait que nos enfants sont en moins bonne santé que nos parents. Une prise de conscience de chacun fait que nous devons préserver nos générations futures et commencer par l’alimentation relève d’un défi que nous sommes tous capables de surmonter.

Les erreurs du passé ne doivent en aucun cas freiner cet élan car nous sommes en mesure aujourd’hui de consommer des produits bios à des prix abordables. Malgré une diminution du budget des ménages, les consommateurs déclarent qu’ils souhaitent continuer à changer leurs habitudes alimentaires en introduisant un minimum de produits biologiques dans leurs placards. Les matières premières comme le lait, les œufs, les féculents, le sucre, les huiles et autres denrées non périssables.

Les principaux objectifs de l’agriculture sont le respect de l’environnement, préserver la santé de chaque individu et maintenir un tissu social dans les milieux ruraux et défavorisés comme en montagne.

Produire en agriculture pour nourrir nos enfants afin de leur preserver une vie saine relève de la volonté de chacun. Acceptons de vivre avec notre environnement et faisons de notre mère nature notre mère nourricière car elle seule est capable de nous offrir le plus beau cadeau qui nous soit donné à la naissance : LA SANTÉ.

Alors changeons notre façon de s’alimenter en revenant aux potagers, aux produits bios quand le contexte le permet.

Changeons nos habitudes alimentaires et nous offrirons ainsi aux générations futures le respect de l’individu et le goût de s’alimenter avec des aliments de saveur et de saison.

Bonne réflexion…

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *