Le jardin potager au mois de Juin

Quelques conseils pour Juin.

A cette époque de l’année, le jardinier doit avoir le don d’ubiquité. Il doit être partout à la fois.

Au jardin potager pour les semis et binages, au jardin fruitier pour les palissages et pincements, au jardin d’agrément pour les plantations,dans les serres pour les arrosages et bassinages. A la tenue générale de la propriété on reconnait un Maitre.

Si vous disposez de quelques Eglantiers, vous pouvez les greffer de suite par l’écussonnage à œil poussant. Choisissez de bons greffons terminés par des fleurs. Notez que cette greffe ne vaut pas celle dite à œil dormant faite en Juillet-Aout.

Pour que les plantes aient le temps de se bien développer et que le propriétaire ait ainsi la possibilité de jouir, le plus longuement, de leur parure estivale, les plantations doivent être terminées à cette date.

Surveillez les plantes grimpantes de toute nature, arbustives et annuelles. Palissez leurs tiges et facilitez-leur l’ascension des murs, arbres, tuteurs, pylônes, tonnelles. La Glycine de chine se trouvera bien du pincement de ses bourgeons. Elle remontera, c’est-à-dire refleurira après cette opération.

Si le Scolyte, cet insecte qui semble né pour le désespoir des arboriculteurs, attaque vos arbres, n’hésitez pas à abattre ceux qui sont languissants et éloignez-les au plus tôt de vos plantations pour les brules.

Donnez de forts tuteurs aux Dhlias, Roses trémières, et en général, à toutes qui ne peuvent se soutenir d’elles-mêmes; les attacher à ces tuteurs à mesure que les tiges s’élèvent.

Arrosez convenablement, le pied des arbres et arbustes des plantations tardives du printemps.

Profitez du moment ou la serre tempérée est vide pour la nettoyer à la Sulgine liquide et la réparer au besoin.

Les plantes d’orangerie en pots, telles que : Fuchsias, Agapanthe, Bégonia à feuilles de ricin, auront belle allure, groupées sous un léger couvert d’arbres, à mi-ombre, les pots étant enterrés.

C’est la saison pour semer châssis, à froid, en terrines ou à même la couche, les Primevères de Chine, Cinéraires et Calcéolaires hybrides. Le coffre destiné à ce semis devra être placé en situation plutôt mi-ombragée que trop ensoleillée.

Suspendez le chauffage dans les serres, maintenez simplement la haleur, la nuit, avec des paillassons.

Dans la journée, ombrez et aérez longuement, suivant la température extérieure.

Plantez sous châssis, à l’ombre et en pleine terre, les Cyclaments provenant des derniers semis d’automne et de janvier,dans un mélange de terre franche, terreau de feuilles et terre de bruyère et un peu de sable à gros grains.

Bien souvent, dans un semis d’œillets, les jeunes plantules qui présentent trois cotylédons sont des sujets à fleurs doubles, tandis que tous ceux qui n’en ont que deux sont simples.

Arrosez régulièrement tous les jours et surtout le soir; l’évaporation est ainsi moins active et les plantes utilisent mieux l’eau d’arrosage.

Brulez les feuilles de Chrysanthèmes atteintes par l’Anguillule des feuilles (plaques noires entre les nervures).

Arrosez et bassinez les Chrysanthèmes avec attention tous les jours; surveillez le drainage des pots; si une plante reste constamment humide, c’est que son drainage est insuffisant.

Par l’éboutonnage on arrive à produire de très gros Œillets. Pour cela, il ne faut laisser qu’un seul bouton à chaque ramille de la tige florale. Enlevez les petits boutons pour ne laisser que le terminal. Faites ce travail lorsque les bouton latéraux sont gros comme un fort grain de blé. Tuteurez les tiges florales.

Utilisez les bâches de vos serres froides ou tempérées en les garnissant de terre de bruyère. Elles pourront alors recevoir une plantation de petites Fougères: Adiantum et Pteris, élevées jusqu’alors en godets. Vous aurez à ombrer et bassiner fréquemment ces plantes et à les arroser aux engrais solubles, vous assurant ainsi de jolies plantes pour l’automne.

Si vos semis et jeunes de plantes à fleurs sont atteints par la pourriture grise ou la pourriture du collet, pulvérisez l’Hélione jaune d’une façon abondante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *