Le Buis : un guérisseur chez vous

Du jour où j’ai découvert la guérison par le buis je ne peux que penser que cette plante nous a été offerte comme un don des plus précieux mais sa toxicité freine malheureusement beaucoup d’individus.

En prenant de faibles doses nous pouvons tout à fait nous remettre d’une grippe en trois jours et d’autres résultats tout aussi surprenants!

J’ai testé le buis à plusieurs reprises depuis bientôt 20 ans et la nature qui m’entoure m’en produit autant que je veux et pour ça aussi je la respecte et la remercie de me donner une plante « guérisseuse ».

Les doses sont indiquées pour des adultes.

Bouillir : mettre les plantes dans de l’eau froide et porter à ébullition. Retirer du feu et laisser infuser selon les indications.

Mes doses sont de 330gr de feuilles pour un litre d’eau.

Ne jamais dépasser un litre de buis par jour car cette plante est classée dangereuse. Il est vrai que boire de grosses quantités de buis peut amener de grosses complications mais si vous respectez les doses vous n’avez rien à craindre. Je suis ici aussi pour en témoigner.

Et aujourd’hui employée dans la recherche pour vaincre le SIDA….

L’action du buis est extraordinaire aussi bien en usage interne qu’externe. Je l’ai expérimenté sur un lapin atteint d’une infection sur toute la colonne vertébrale comme un genre de gangrène. Je l’ai régulièrement badigeonné de décoction de buis sur la partie infectée. Au bout d’une semaine il ne restait presque rien et sauvé d’une mort certaine.

En lotion, bains ou compresses, il a été très souvent remarqué combien l’effet est plus spectaculaire encore. La décoction de buis peut servir au pansement d’ulcères et de toutes sortes de plaies infectées.

Toute personne ayant utilisé un jour le buis ne peut ignorer la valeur de certains remèdes. Plusieurs histoires nous furent comptées pour prouver l’efficacité du buis. L’ennemi public n°1 des virus.

Pour finir il m’est arrivé d’associé le buis à l’argile, merveilleuse « terre »  nous apportant aussi tellement de guérisons……

Buis : Buxus semper virens.

Les feuilles sont sudorifiques, fébrifuge et antiseptiques. Utilisé contre les rhumatismes, la goutte, les maladies de la peau, les infections des voies biliaires. L’action bénéfique du buis sur le cuir chevelu a été signalée par le professeur Binet. Le buis à une action sur les affections hépatiques. Il est antiseptique, anti-rhumatismal et dépuratif : eczéma, urticaire, acné. Des extraits de buis auraient fait preuve d’une activité intéressante en inhibant le développement de cellules provenant de cancers humains. C’est le plus actif antiviral et anti-infectieux avec le sureau. A utiliser en alternance. Remède efficace contre les virus, la plupart des bactéries et même certains parasites tels les amibes. A utiliser en période de grippe, rhume, hépatite, herpès, zona, etc…

A rajouter dans votre pharmacie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *